Le samedi 22 mai 2010 aura lieu à Orange LA COMPETITION Nationale de Pankido (combat libre forme Kempo).Notre président est un invité d’honneur de cette manifestation.N’hésitez donc pas à venir assister à ce beau tournoi de combat libre.

Découvrez les Golden Belts Championships
(les Tournois des Ceintures d’Or)

« Le Plus Grand Tournoi Mondial
de Combat Libre Traditionnel »

. Un peu d’Histoire
Créé en 1997 par Patrick Lombardo, le Tournoi des Ceintures d’Or est devenu, avec le temps, la première compétition française puis internationale de Combat Libre dit Traditionnel (avec kimono). Cette compétition n’a cessé d’évoluer et, de 1997 à 2004 furent organisées pas moins de douze éditions : 7 Tournoi des Ceintures d’Or « Classiques », 4 Tournois des Ceintures d’Or « Samouraïs » et 1 Tournoi des Ceintures d’Or « Europe » en Suisse.
En 2005, le Tournoi est rebaptisé The Golden Belts Championships (en abrégé : Golden Belts) ; toutes les éditions sont renumérotées par ordre chronologique, et la 13e édition est organisée à Narbonne le 28 mai 2005.
Depuis ses origines, le Tournoi des Ceintures d’Or/Golden Belts a accueilli des champions issus de toutes les disciplines des Arts Martiaux et des Sports de Combat : Karaté classique, Karaté Shidôkan, Karaté Kyokushinkai, Taekwondo, Jûdô, Jû-jutsu japonais, Jû-jutsu Brésilien, Kung-fu, Sambo, Lutte, Boxe Thaï, Full-contact, Vô-thuat, Free-Fight, Pancrace, Ki-shin-tai-jutsu, Bugei, etc.

. Une compétition très recherchée
Le Tournoi des Ceintures d’Or/Golden Belts est un tournoi dit « traditionnel » dans la mesure où le port du kimono (veste, pantalon et ceinture) est obligatoire pour tous les participants. «  Traditionnel » aussi puisque les combats s’effectuent «  à l’ancienne », dans la pure tradition des Arts Martiaux, c’est-à-dire «  à l’abandon », sans décompte des points. Nombreux sont aujourd’hui les combattants
Mais le Tournoi des Ceintures d’Or/Golden Belts est aussi un tournoi résolument moderne dans lequel apparaissent ceux qui, demain, seront parmi les vedettes du Combat Libre, toutes tendances confondues, au plan national et international.
Parmi les champions qui s’illustrèrent aux Golden Belts avant d’entamer une carrière professionnelle en Free-Fight ou Vale-Tudo, on peut citer Antony Réa, Marc Emmanuel, Grégory Bouchelaghem, Florentin Amorim, Jean-François Lenogue, Guillaume Monod, Benoît Derot, Emmanuel Berrebi, Mohamed El Aouaji, Laurent Bonnafoux, etc.