Devant un palais des sports plein à craquer de passionnés de boxe pied poing, les têtes d’affiche de la nuit des champions 2011 sont apparus un par un sur la scène avec pour décor un temple romain. L’hystérie du public était là à chaque fois que Daniel Allouche annonçait ces stars de la boxe pied poing. Le public est venu voir de la boxe, du spectacle, ils vont être servis.


Le Palais des Sports plein à craquer pour la Nuit des Champions

« Adamandopoulos destitué »

e combat phare de la soirée est le titre mondial ISKA, Thomas Adamandopoulos tenant du titre était confronté à son challenger Karim Bennoui. Pas de round d’observation entre ces 2 boxeurs, on rentre dans le vif du sujet dès le début avec des échanges intensifs du coup pour coup, une vraie guerre nous avait promis Thomas, il a tenu parole. Ces 2 boxeurs ne se sont faits aucuns cadeaux devant le public Marseillais en hystérie devant ce fight d’une intensité rare.

2 juges à 1 pour Karim bennoui, donc Thomas Adamandopoulos perd son titre gagné en aout dernier à Tokyo. Cette décision fait gronder le palais des sports, le public ne comprend pas la décision des juges, ainsi qu’un certain nombre d’expert du K1 et d’officiel de la FFSCDA. Il est vrai que s’est très difficile de donner un gagnant à ce combat mais beaucoup voyait un match nul vu l’engagement des 2 boxeurs « Thomas s’est fait prendre son titre de la pire manière qui soit, avec des juges qui n’ont pas vu le même combat que nous et le public » nous cite Hervé Busonera.

Il est vrai qu’on n’enlève pas un titre à un boxeur avec des décisions aussi partagées et que le Match nul s’imposé, donc Thomas aurait dû garder son titre. Karime Bennoui s’est donné pour ce championnat du monde ISKA, c’était un vrai challenger pour Thomas, une revanche s’impose.


Le Palais des Sports plein à craquer pour la Nuit des Champions
Autre Combat phare de la soirée fût la confrontation Karim Ghajji contre Sébastien Pace un air de revanche. Ces 2 boxeurs se connaissent car cela fait la 4ème fois qu’ils se rencontrent. Ce sont 2 Fulleurs très affutés. Ils ont fait un combat très engagé avec de belle combinaisons dont Sébastien Pace, a pu plusieurs fois essayer ses coups de pied retournés, mais c’est Karim qui prend le dessus et c’est tout naturellement qu’il a était déclaré vainqueur de cette ceinture NDC.

Autre combat à l’affiche Cédric Castagna contre Samir Mohamed. Cédric avait fort à faire face à Samir qui revient en forme après 2 ans de blessure et galère. Beau combat propre et très technique. Cédric Castagna s’incline au poing ce qui ne ravit pas son staff qui le voyait gagnant.

Pascal Speter (MIX FIGHT MAG)