Résultats de la compétition à Paris de Boxe Khmère ( Kun Khmer ) le 31 janvier 2015

Résultats de la compétition à Paris de Boxe Khmère ( Kun Khmer ) le 31 janvier 2015

Le kun khmer ou encore boxe khmère est un art martial codifié au Cambodge discipline militaire de corps à corps, en usage dans les armées de l’empire khmer au IXe siècle. Le Kun Khmer est proche du lethwei (Birmanie), du muay thai (Thaïlande), du muay lao (Laos) et du tomoi (Malaisie). En France le Kun Khmer tend se développer au travers de la FAMK (Fédération des Arts Martiaux Khmer).C’est dans cette discipline qu’une équipe de bodyfighters se sont déplacés à Paris le week end dernier.

A l’origine 4 compétiteurs fut prévu pour cette compétition à savoir Hamid MHAMDI, Adil EL YAZIDI, Iacob ION et Salim KHATIR mais ce dernier déclare forfait au dernier moment pour raisons familiales ce qui causa du tord au club car les billets d’avion fut prévu pour ce déplacement à Paris.

Finalement après un voyage rapide et sans encombre, notre équipe composé des 3 athlètes et du coach a pris place dans le gymnase de ce trophée IDF de Kun Khmer organisé par la FAMK.

Le niveau technique de ce championnat ne fut pas exceptionnel mais à permis à nos boxeurs de se remettre dans le bain car depuis le mois d’octobre aucun d’entre eux n’était monté sur le ring.

Voici les résultats :

Adil ELYAZIDI directement en finale direct fait match nul et rencontre quelques difficultés a rentré dans l’adversaire et à gérer ses distances de combats (Light Contact).

Iacob ION fait math nul (1er assaut technique), victoire (2nd assaut technique) et victoire (3ème assaut technique).Au fur et à mesure des assauts , Iacob prend confiance et gère de mieux en mieux ses combats  et d’ailleurs pour son 3ème assaut Iacob est opposé face à un jeune de 17 ans.

Hamid MHAMDI directement en finale direct gagne aux points son 1er combat Classe D. Hamid tente de revenir au niveau après 1 an sans avoir combattu en plein contact (raisons scolaires et motivationnelles). Ce combat reste perfectible en terme d’efficacité dans les frappes mais affirme un réel potentiel de ce jeune athlète de 18 ans qui promet après une préparation intense de beaux combats en perspectives.